Toutes nos annonces immobilières à Grenoble et dans les communes de l’agglomération grenobloise pour acheter, vendre, louer ou faire gérer un appartement ou une maison

Acheter

Louer

Viager

Neuf

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Rénovation d’un bien immobilier : connaître les étapes, les aides et la réglementation

Publié le

Que vous vous lanciez dans une rénovation partielle ou totale, il est important de se poser les bonnes questions et de connaître la réglementation en vigueur ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Se poser les bonnes questions :

Dans un premier temps, il faut bien se demander pourquoi vous voulez vous lancer dans des travaux : pour rendre votre habitat plus pratique ? Pour améliorer son esthétique ? 

Il existe plusieurs types de travaux de rénovation : refaire une pièce ou des petits travaux d’embellissement, des travaux plus lourds comme la rénovation énergétique d’une façade ou un agrandissement…

Il faut ensuite bien faire le point sur l’existant pour éviter les mauvaises surprises. Ainsi le ou les artisans pourront faire un devis en connaissance de cause et bien chiffrer le travail et le temps nécessaire.

Les étapes des travaux :

Tous les travaux commencent par le gros oeuvre : les fondations, les façades, la charpente, la toiture, l’assainissement, les menuiseries extérieures…

Ceci fait, on passe aux travaux de finition et d’embellissement (ce que l’on appelle le “second oeuvre”). Cette étape permet de rendre la maison ou l’appartement habitable : il s’agit des travaux d’isolation, les revêtement de sols et murs, la peinture, l’électricité, le système de chauffage, les cloisons, les menuiseries intérieures...

Les aides financières pour une rénovation en 2018 :

Des aides de l’Etat peuvent être apportées pour tous les travaux de rénovation énergétique :

- le CITE : Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique
Il  permet de déduire de l’impôt sur le revenu 15 % ou 30 % des dépenses d’équipement et/ou de main d’œuvre pour les travaux de rénovation énergétique éligibles. Il a été renouvelé en 2018. Sont éligibles les locataires, propriétaire occupants, les occupants à titre gratuit.

- le PTZ : Prêt à Taux Zéro
C’est une facilité de financement pour aider les particuliers dans leur travaux de rénovation énergétique. Il peut être accordé au propriétaire bailleur ou occupant d'un logement ancien. Les travaux doivent soit constituer un « bouquet de travaux » (combiner au moins deux catégories de travaux éligibles), soit permettre d’atteindre une « performance énergétique globale » minimale de l’habitation : isolation toiture, murs extérieurs, changement des menuiseries…

- le programme “Habiter mieux” de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat)
Ce programme accorde une subvention pour la réalisation de travaux dans des logements anciens pour les rénover sous certaines conditions. 

Enfin pensez à la TVA réduite pour certains travaux : différents taux s’appliquant selon le type de travaux réalisé : 20 % (construction neuve), 10 % ou 5,5 %.

Consulter la réglementation en vigueur :

Selon les travaux que vous allez faire, les démarches administratives seront différentes :

- Si la maison est classée monument historique : il faut alors faire une déclaration préalable auprès de la DRAC. Des critères sont à respecter, et il faut faire obligatoirement appel à un architecte spécialisé dans le patrimoine.

- Si vos travaux intérieurs impactent l’extérieur avec par exemple la pose d’une VMC, il faut alors faire une déclaration préalable à la mairie. 

- Si les travaux impliquent un changement de l’extérieur : il faut, en plus d’une déclaration auprès de la mairie, faire une demande de permis de construire le cas échéant (la construction d’une véranda par exemple). N'hasitez pas à vous rensigner auprès de votre Mairie afin de connaître les formalités avant de vous lancer dans des travaux.

Yves Lorinquer Immobilier