Consultez toutes nos annonces immobilières à Grenoble et dans les communes de l’agglomération grenobloise pour acheter, vendre, louer ou faire gérer un appartement ou une maison

Acheter

Louer

Viager

Neuf

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Tout savoir sur le prêt relais

Publié le
Tout savoir sur le prêt relais

Vous voulez acheter un nouveau logement mais vous n’avez pas encore vendu l’ancien ? C’est désormais possible grâce au prêt relais : un prêt de courte durée.

Voici quelques explications :


Le principe du prêt relais :


Lorsque l’on parle de prêt relais ou crédit relais, il s’agit en fait d’une avance par votre banque sur la somme immobilisée dans votre bien à vendre. Ce prêt ne dépasse en général jamais les 65% de la valeur du logement mis en vente.
Parfois, l’organisme qui fait crédit peut demander une expertise du bien pour être certain que le logement sera vendu rapidement et qu’il n’est pas surévalué.


La souscription du prêt relais :

Un prêt relais peut être souscrit seul, sans être lié à un autre crédit immobilier. C’est le cas par exemple si vous achetez un nouveau logement moins coûteux que votre bien actuel. Dans ce cas, le taux d’intérêt pour ce prêt relais « sec » sera plus élevé que celui d’un crédit immobilier classique.
Notez également que parfois les frais de dossier sont relativement lourds. Cela est dû au fait  que ces prêts très courts n’intéressent que très peu les banques (elles préfèrent en effet les prêts de longue durée).


Le remboursement du prêt relais :

Garanti par la valeur de votre logement actuel, le prêt relais est dans la plupart des cas souscrit pour un an, mais vous pouvez bien entendu le rembourser dès que vous aurez vendu votre logement et ce sans aucune pénalité.
Pour ce qui est des mensualités, les banques exigent seulement le paiement mensuel de la prime de l’assurance-décès dont ce prêt est obligatoirement assorti. En ce qui concerne les intérêts, en général les banques vous laissent le choix : les acquitter mois après mois ou alors les payer en une seule fois au moment du remboursement du capital, une fois votre logement vendu.


Le non-remboursement du prêt relais :

Si à la fin du prêt relais vous êtes dans l’impossibilité de le rembourser dans son intégralité, vous n’aurez pas d’autre choix que de demander à le prolonger. Cependant, d’après la loi de mars 2009, les banques ne doivent pas appliquer de pénalités aux clients dont la durée initiale du prêt relais serait allongée ou si des échéances de ce même prêt sont reportées, et ce dans le but de faciliter le dénouement d’une opération achat/revente.


Les inconvénients du prêt relais :

Sachez tout de même que le prêt relais ne couvre en général pas plus de 60 à 80% de la valeur du logement. Vous risquez donc d’avoir à souscrire un crédit complémentaire pour l’achat de votre nouveau logement.

Vous l’aurez bien compris, le crédit relais est un outil qui permet de faire coïncider deux projets : l’achat et la vente de son logement au même moment. Cependant, il doit être souscrit avec prudence : d’une part pour éviter des mensualités trop élevées, et d’autre part parce qu’il est important de vendre son logement rapidement pour s’exempter d’une hausse des intérêts de l’emprunt.

 

À lire aussi : 

Yves Lorinquer Immobilier